• Follow us on
  • rss

LA SEMAINE EXTRA #5, C’EST DANS …

LES ADOS FONT LE FESTIVAL | ÉDITION #4

Le NEST entraîne une quatrième fois les ados dans un tourbillon de rires, de coups de gueules, de réflexions et d’émotions. En amont et pendant le festival, les jeunes participent à son organisation. Seuls ou entre amis, en classe ou en hors-temps scolaire, les adolescents investissent la scène, les gradins et les coulisses du théâtre. Six jours de surprises et de fête pour partager des émotions entre générations autour du thème: « d’ailleurs, je suis d’ici ».

« Ma maison. Ma famille. Mes amis. Mon école. Ma ville. Mon pays. C’est chez moi. L’endroit que je connais et qui me reconnait. Qui me constitue, et où je me construis. Celui qui m’amène à penser le monde, à me positionner. Un sentiment d’appartenance rassurant ! L’endroit où je veux, où je dois rester. Mais aussi, celui que je voudrais, que je devrai, quitter. Pour devenir et me risquer. M’émanciper pour me confronter. Partir à la rencontre de l’autre. Habiter une autre maison, découvrir un autre pays. Ailleurs ! Avoir le sentiment que finalement, chez moi… c’est partout ! »

Isabelle Ronayette et Régis Laroche, directeurs artistiques du festival

+ d’infos

 

DISCOURS DES JEUNES « PASSEURS » POUR L’INAUGURATION | ÉDITION #4

Selon vous, qu’est-ce que c’est que l’adolescence ?
Selon le Larousse, l’adolescence est l’âge qui suit la puberté et qui précède l’âge adulte.

Selon ce qu’on entend, quotidiennement,

Les adolescents sont immatures,
Les adolescents sont inconscients des dangers qui les entourent,
Les adolescents sont fainéants,
Les adolescents procrastinent,
Les adolescents sont incapables de prendre la moindre initiative,
Les adolescents ne s’intéressent à rien,
Les adolescents sont en permanence en contradiction avec les adultes,
Les adolescents sont insolents.

Mais ces mêmes adolescents ont des choses à vous dire ce soir.

Ces mêmes adolescents sont révoltés,
Ces mêmes adolescents ont besoin d’avoir la parole,
Ces mêmes adolescents ont soif de justice,
Ces mêmes adolescents ne se tairont plus,
Ces mêmes adolescents ont organisé un festival. Ils se sont engagés. Nous nous sommes engagés, nous avons eu des idées pour essayer d’habiter ce lieu avec toute l’âme et l’énergie dont nous sommes dotés et qui nous construisent.

Cette année, le NEST nous a ouvert ses portes et nous a permis d’imaginer et de rêver la Semaine Extra. S’est alors formé le groupe des Passeurs : une dizaine d’adolescents qui se sont mobilisés pour organiser une Semaine Extra digne de ce nom. Ce festival, nous l’espérons, est le reflet de notre monde et de nos envies.

Notre engagement au cœur du théâtre a été synonyme d’épanouissement et a été à l’origine de plusieurs prises de conscience. L’équipe nous a accueillis à bras ouverts et nous a aidés à nous réaliser, reconstruire, découvrir, rencontrer, enrichir, expérimenter, créer, peindre.

L’opinion commune à propos des adolescents est fondée sur des généralités. Nous sommes capables de réfléchir et de penser. Venez discuter avec nous et faites-vous votre propre avis. Ce qui pourrait potentiellement être pris pour de l’immaturité est le fait que nous sommes en train de faire nos armes avec les outils qui sont à notre disposition, et à notre rythme. De plus, l’immaturité n’a rien à voir avec l’âge, mais avec l’expérience.

Nous avons parfaitement conscience des dangers qui nous entourent, mais nous n’en sommes pas responsables. La clef, c’est l’éducation. Il ne suffit plus de dire à vos filles de s’habiller « correctement » et de se méfier dans la rue. Il s’agit maintenant d’apprendre aux garçons à respecter les femmes dans la rue, et n’importe où ailleurs. Apprendre aux enfants que personne ne leur appartient, nulle part. Et ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres.

Certains d’entre nous ont eu la chance de découvrir quels étaient leurs centres d’intérêt, certains non. Mais, encore une fois, ça n’a rien à voir avec l’âge. C’est presque une question de chance. Nous n’avons pas tous encore trouvé ce qui nous plaît, ce qui nous donne de la force.

La contradiction, quant à elle, est nécessaire. Pour organiser ce festival, par exemple, nous avons eu des différends, nous n’avons pas toujours été d’accord, mais nous avons travaillé avec cette contradiction, et pas contre. La contradiction peut être un moteur, elle ne doit pas être un frein. Elle fait partie de la vie en communauté et elle est ce qu’on décide d’en faire.

Pour ce qui est de l’insolence, elle est nécessaire quand notre parole n’est pas prise en compte. Nous parlons fort pour couvrir le brouhaha des adultes. Votre brouhaha incessant.

Les Passeurs

 

« Il doit me rester quelques rêves d’enfant cachés sous mon oreiller, je tenterais de ne pas les écraser avec ma tête lourde de soucis d’adulte. »

Mathias Malzieu –

Programmation de la Semaine Extra 2018

La Semaine Extra #4

La Semaine Extra #4

Le NEST

Le festival de la Semaine Extra, c’est six jours d’immersion dans le monde de l’adolescence et ...

A House in Asia

A House in Asia

Théâtre en Bois

vendredi 13 avril à 10h et 15h samedi 14 avril à 19h Présentation Sur scène, plusieurs ...

Longueur d’Ondes

Longueur d’Ondes

Théâtre en Bois

samedi 14 avril à 13h et 17h dimanche 15 avril à 16h scolaires lundi 16 ...

Les Imposteurs

Les Imposteurs

Théâtre en Bois

samedi 14 avril à 14h30 scolaires lundi 16 avril à 10h et 14h, mardi 17 ...

Sans murs et 100 fenêtres

Sans murs et 100 fenêtres

Théâtre en Bois

dimanche 15 avril à 18h mercredi 18 avril à 19h Présentation La saison dernière est ...

Price

Price

Théâtre de Thionville, grande salle

lundi 16 avril à 14h30 mardi 17 avril à 20h Présentation Entre un père, ouvrier fatigué, ...

Jours Radieux

Jours Radieux

Théâtre de Thionville, petite salle

lundi 16 avril à 20h mardi 17 avril à 14h30, mercredi 18 avril à 10h ...

2 ou 3 choses que je sais de vous

2 ou 3 choses que je sais de vous

Médiathèque Puzzle, salle noire

mercredi 18 avril à 11h et 15h Présentation Avec 2 ou 3 choses que je sais de vous, ...

ExtraGram

Scroll to Top