• Follow us on
  • rss

NOUS SOMMES LES 3ème 1

Atelier d’écriture du jeudi 31 mars 2016
Etablissement scolaire Hélène Boucher
NOUS SOMMES LES 3ème 1
Nous sommes tous égaux mais différents
Nous sommes la naissance d’un poète incompris
Nous sommes l’enfance plongée la nuit dans la rue
Nous sommes le coeur prisonnier de la tour
Nous sommes les copines, une compagnie une moitié vitale

Nous sommes un jour, un soleil, un trésor, une personne
Nous sommes peut-être des légendes, des naissances
Nous sommes des camarades, une armée, un commandement
Nous sommes joyeux, heureux, flamme, voleur, enfant
Nous sommes bruit de voiture, personne qui parle et à l’heure

Nous sommes cool et endormi au réveil
Nous sommes les routes, les arbres, les ronds-points et les voitures
Nous sommes contrôles, cours, Charlemagne et bruit de voitures
Nous sommes les SMS, les réseaux sociaux, la Tour Eiffel et la Seine
Nous sommes le temps, l’enfance, la vie et le ciel

Nous regardons les îles, les explosions, nous sommes les arbres en forme de meuf et des pigeons précieux
Nous sommes forts et folles et nous rêvons de policiers en Lamborghini
Nous sommes Robinson sur une île où ma chèvre je l’appellerai mercredi et sa mère Elisa en forme d’épaule d’argile

Nous sommes trois
Hamburger de New York
Nous sommes sale italienne
Azy parle là OK
Nous sommes mon coeur

Nous sommes en Arabie Saoudite
Nous sommes en réveil de naissance
Nous sommes soleil et volonté
Nous sommes trésors d’Ali Baba
Nous sommes le monde de ce temps
Nous montons vers la lune
Nous sommes les larmes d’amour
Nous sommes sang froid d’une couleur rouge

Nous sommes les immeubles qui atteignent les nuages
Nous sommes les terrasses des cafés envahies par les gens
Nous sommes des jeunes dans les rues de Moscou
Nous sommes des amies loin de tous isolées sans argent
Nous sommes les paroles et les pas résonnant dans les rues

Nous sommes ceux qui passent à la boulangerie les lundis
Nous sommes ceux qui voyaient un marché ambulant les mardis
Nous sommes ceux qui rentraient de l’école l’après-midi les mercredis
Nous sommes ceux qui sont essoufflés à cause du sport les jeudis
Nous sommes ceux qui étaient fatigués des cours les vendredis
Nous sommes ceux qui ne font pas grand chose les samedis
Et qui prient le seigneur les dimanches

Nous sommes fatigués, contents, amis et famille
Nous sommes les bruits de la ville, la radio, arbres et chiens
Nous sommes la plage, sable, l’eau, le soleil, les algues
Nous sommes la fonction mentale d’un repère pour analyser les différentes situations
Nous sommes le temps de l’enfance folle et immense autour des vieux pigeons au soleil
Nous sommes l’espace, les étoiles, la galaxie, les planètes

Nous sommes libres et sincères
Nous sommes titres et mers
Nous sommes Balista, or, diamant, trischshot et lobby
Nous sommes chauffeuse, bus, arrêt de bus et mec qui dort
Nous sommes hommes et bêtes
Nous sommes lycéens
Nous sommes sapin, bruit de moteur, jour, lac, plage, neige, ruine,
Nous sommes morts

Nous sommes villes, immeubles, voitures et FC Sarreguemines
Nous sommes des tabourets sans fil
Nous sommes des radiateurs
Nous sommes des villes
Nous sommes des sopalins
Nous sommes des exo brevets
Nous sommes des passages piétons
Nous sommes des poissons

Nous sommes appelés par les parents
Nous sommes vite partis dans le magasin
Nous avons rentré avec mes parents
Nous sommes passés sur le pont
Nous sommes frappés par la neige
Nous sommes allés dehors
Nous avons joué au foot sur le pont

Nous sommes esprits, moines, grève, voyage
Nous sommes Moscou, lieux, places, Kremlin
Nous sommes labours, faims, vergers, cheval
Nous sommes entrainement, brancards, baskets, techniques
Nous sommes voitures, feux, freinage

Nous sommes les vignes, les péniches du midi
Nous sommes la tamise sous Tower Bridge
Nous sommes des intellectuels avec des voleurs
Nous sommes des militants contre Hitler et Staline
Nous sommes l’adolescence, le soulèvement final

Nous sommes la chaleur des moulins à temps complets, de la musique violée, une neige inscrite dans la cour,
Nous sommes l’esprit des mains en voyage, le tourbillon de la langue cassée
Nous sommes la faim, la flamme, une plaie ardente,
Nous sommes autre, nous sommes autres
Nous sommes la dignité de la fontaine bleue

Nous sommes poulet et amitié
Nous sommes le volcan au fromage
Nous sommes gâteau et enfance

Nous sommes blancs, blanches, vertes, roses et poussiéreux
Nous sommes un sac de noeud (bien) articulé
Nous sommes des casse-bonbons rugueux, peureux, spontané
Nous sommes petits
Nous sommes rikiki

Nous sommes contents, inquiets, enthousiastes
Nous sommes le bonheur
Nous sommes le soleil de la plage, de la mer
Nous sommes tous différents
Nous sommes jeunes, adolescents, feux

Nous sommes amies, lumière, impossible
Nous sommes arbres, ciel, bruit du vent et d’oiseaux
Nous sommes hommes, nous avons détruits, pollué, jeté la mort au plus long et crié, volé
Nous sommes des hommes c’est normal
Nous sommes des femmes
Nous avons peut-être plus de coeur
De bonheur
De joie
Et d’amour envers les animaux

Nous sommes des pigeons
Nous sommes des enfants
Nous sommes la musique
Nous sommes la vie
Nous sommes Charlie

Nous sommes fatigués et énervés
Nous sommes séries et ordinateurs
Nous sommes adolescents
Nous sommes Jul, Stan Smith et Super Star
Nous sommes donc enfants et immatures

Nous sommes les rires et les pleurs des hommes
Nous sommes prétentieux et égoïstes
Nous sommes racistes
Nous sommes tristes et ennuyeux
Nous sommes doux mais fané

Nous sommes diable, ange, bonté, amour, ils aiment César, fromage, feu, Rome, Tartare.
Nous sommes France, enfance, soleil, faim, boire, rie, corps, yeux, heureux
Nous sommes célèbres, Las Vegas, cinéma, casino, voitures, villa, Ali Baba, c’est la vie

Nous sommes adolescents au KEBAB
Nous sommes volontaires aux batailles
Nous sommes heureux au Mont Saint Michel
Nous sommes doués à l’école

Nous sommes Ultras du FC Metz
Nous sommes broyés par l’esclavage
Nous sommes skieurs du mont blanc
Nous sommes volontaires de l’armée recrute
Nous sommes des poissons de Saint Malo

Nous sommes amoureuses, amoureuses d’un homme heureux, givré par cet amour ensoleillé
Nous sommes ardentes comme une flamme qui bout à bout s’éteint
Nous sommes tristes ensemble, déprimons ensemble, la lune et le soleil veille sur nous
Nous nous sommes battues ensemble pour broyer des os
Nous nous sommes regardés, ensemble dans les yeux avec de la peine et des larmes pour exprimer notre amour et nos peines
Nous la 3ème 1 avons nos délires et nos souvenirs

Scroll to Top